Faire un Don

DÉCRYPT'AGES

Comprendre la Fondation

Les forces

Les énergies

La Fondation AGES est composée de forces vives nécessaires à l’accomplissement de sa mission. Grâce à ses mécènes, ses ambassadeurs et ses réseaux d’influence, la fondation répond efficacement aux enjeux du vieillissement. En effet, elle fait le lien avec les porteurs de projets, sans lesquels aucune action n’est mesurable.

LES RÉSEAUX D’INFLUENCE

Les contacts

Pour sensibiliser le plus efficacement possible le grand public aux conséquences du vieillissement, il est très important pour la Fondation AGES de se créer un maximum de contacts, dans de multiples milieux différents. Cette approche demande un réel investissement en temps permettant une ouverture d’esprit qui enrichit chaque individu.

Hakisa

Hakisa développe des solutions clés en main simples et efficaces qui permettent de créer, d’animer et de notifier des communautés familiales, des communautés d’intérêts (association, résidence, commune, …) et des communautés d’aidants en intégrant des objets connectés. Grâce à leurs solutions, tous types de professionnels peuvent développer l’accès à leurs contenus et services à travers une solution à leur image. Hakisa apporte son expertise à la Fondation dans la création de son espace dédié aux Donateurs.

Facilien

Facilien est né de la rencontre entre deux associations, ABRAPA et Réseau APA, leaders en Alsace dans l’aide et les services à la personne et de la start-up Hakisa.com créatrice d’une plateforme facilitant l’accès à internet pour les novices. Ces trois acteurs ont choisi de collaborer pour offrir un service novateur rendant la famille et le soutien à domicile plus simples et plus accessibles grâce à internet. Facilien apporte son expertise à la Fondation dans la création de son espace dédié aux Donateurs.

Make.org

La plateforme citoyenne Make.org développe une solution digitale de consultation massive, totalement inédite, capable de faire participer autour d’une question simple d’intérêt général, plusieurs millions de citoyens, dans plusieurs langues, et de restituer les résultats de cette consultation en ligne, de manière quasi instantanée.

La méthodologie Make.org repose sur une modération fine des propositions citoyennes recueillies : leur conformité à la loi et à la Charte Make.org, leur balisage thématique, et leur classement en “groupes d’idées”.

Sur Make.org, chaque citoyen peut se prononcer sur les propositions faites par d’autres citoyens, et proposer à son tour sa propre idée. La plateforme organise donc une forme de “micro-trottoirs de taille industrielle”, avec la garantie d’atteindre à chaque fois l’audience cible retenue (10 000, 100 000 ou 500 000 contributeurs).